Sélectionner une page
Les-Moomins-et-l'invitée-invisible-Tove-Jansson-Cecilia-Davidsson-Filippa-Widlund
Les Moomins et l’invitée invisible

D’après une histoire de Tove Jansson
Illustré par Cecilia Davidsson et Filippa Widlund
Paru aux éditions Cambourakis en novembre 2019
40 pages – 14 euros – 22 x 29 cm
A partir de 3 ans

Thèmes : Automne, invisibilité, prendre soin

Résumé de l’éditeur :

Par une soirée pluvieuse, toute la famille Moomin est réunie pour nettoyer des champignons. Absorbés par leur tâche, ils vaquent tranquillement à leur occupation jusqu’à ce que leur amie Tooticki surgisse, accompagnée d’une invitée d’autant plus mystérieuse qu’elle est invisible. Seul le tintement de la clochette qu’elle porte autour de son cou signale la présence de Ninni. Qu’a-t-il bien pu lui arriver pour qu’elle se retrouve dans un tel état ? La famille Moomin pourra-t-elle s’accommoder de sa présence et, surtout, parviendra-t-elle à lui rendre un semblant de visibilité? Autant de questions qui trouvent des réponses aussi inattendues que touchantes au fil de cette histoire surprenante.

Mon avis sur cet ouvrage :

« Les Moomins et l’invitée invisible » nous plonge dans une ambiance automnale remplie de soirées pluvieuses et de feuilles mortes, mais aussi de joie. En effet, j’apprécie particulièrement tous les petits bonheurs du quotidien mis en scène dans l’univers des Moomins. Les voir nettoyer les champignons ou faire de la compote de pomme est tout simplement apaisant et réjouissant pour moi ! Dans cette aventure, le personnage de Maman Moomin est particulièrement mis en valeur : c’est elle qui va prendre sous son aile cette mystérieuse enfant invisible et qui va prendre soin d’elle avec l’aide des recettes de sa grand-mère. J’y vois une belle invitation à accueillir celui qui a besoin d’aide.

Les-Moomins-et-l'invitée-invisible-Pattes-escalier

Le thème de la souffrance est également abordé : une souffrance qui peut aller jusqu’à rendre une personne invisible, comme la petite Ninni, élevée par une tante méchante. Le remède de grand-mère administré par Maman Moomin ne suffira pas à la rendre à nouveau visible. Ninni a besoin d’être nourrie par ce qui lui a manqué : tout simplement de l’amour mais aussi du jeu et du rire. Finalement, Ninni va vouloir à son tour protéger Maman Moomin. Une belle façon de montrer que l’amour circule ! Je trouve la chute humoristique très réussie, un régal !

L’univers automnal de la vallée des Moomins est particulièrement mis en valeur grâce aux magnifiques illustrations de Cecilia Davidsson et Filippa Widlund.

Si vous aimez l’automne et les Moomins, n’hésitez-pas ! !

 Par une sombre soirée pluvieuse, toute la famille Moomin s’était installée à la grande table de la véranda pour nettoyer des champignons.
– Petite Mu a cueilli des lactaires roux, constata Papa Moomin en montrant un champignon rougeâtre. Mais l’année dernière, elle avait cueilli des amanites.
– Espérons qu’elle cueille des chanterelles l’année prochaine, conclut Maman Moomin.
– L’espoir fait vivre, ricanna Petite Mu.
Puis ils continuèrent leur travail dans un silence apaisant.

Les-Moomins-et-l'invitée-invisible-Nettoyage-champignons
Les-Moomins-et-l'invitée-invisible-Maman-Moomin-remède

 D’autres aventures
des Moomins :

 Tu seras peut-être
aussi intéressé par :